Cinder

les-chroniques-lunaires,-tome-1---cinder-3851822-250-400

Auteur
Marissa Meyer

Editeur
PKJ

Parution
2012

Saga
Livre 1 des chroniques lunaire

Résumé :

  Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une térrible épidémie ravage la population.
Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…
Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, briméé par son horrible belle mère. Car la jeune-jeune fille, simple mécanisienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable un  pour lequel certains seraient prêts à tuer…
 Comment l’ai-je decouvert :
  Lorsque je suis passée devant la couverture de Cinder pour la 1ère fois ma réaction a été : « Waouh,  pas mal ! ». J’ai jeté un rapide coup d’œil à la  4ème et j’ai lu  : « Dans ce passionnant mélange de conte de fées et de science-fiction, Marissa Meyer fait se rencontrer Cendrillon et Star-Wars !! ». Et là je me suis dit : « Houlà, je n’aime pas Star-Wars et réécrire un conte de mon enfance qui m’a fait rêver ? Bof ! ». Autant dire que je n’étais pas trop emballée et je l’ai remis à sa place bien gentiment.
Peu de temps après, j’ai entendu parler de Booktube et de blog littéraire, notamment Les lectures de Nine, où elle parlait de ce roman à plusieurs reprises (et oui Nine si tu passes par-là tu as attisé ma curiosité), j’ai fais mes « recherches »  sur la toile : les avis, les critiques etc.
En fin de compte j’ai décidé de sortir de mes sentiers battus, (il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis), il a atterri dans ma wish-list et ce mois-ci, après une balade à la librairie, dans ma « Pile à Lire ».
Je l’ai dévoré en peu de temps.
Mon avis:
  Cinder, une cyborg, mécanicienne très douée, habitante de second rang de New-Beijing, que tout le monde évite de part son statut, travaille dur pour subvenir aux besoins de sa famille d’adoption.
Un jour le prince Kaïto lui amène son androïde à réparer, et par accident, découvre certaines choses qu’elle n’aurait pas dû voir.
Dans le même temps, la Terre est menacée de guerre par le peuple des Lunaires et la reine Levana débarque sur Terre  souhaitant entamer des négociations. Le prince, très mal à l’aise en présence de cette horrible reine semble chahuté entre ce qui doit être fait pour les terriens et ce qu’il aurait souhaiter faire.
  Nous connaissons tous Cendrillon, quelque peu « soumise », malmenée par sa belle-famille, et qui un jour, voit sa marraine, la fée, débarquer et d’un coup de baguette  magique changer toute sa vie lui offrir toutes les chances. Soulier, prince charmant et tout le tintouin. Je ne vous refais pas l’histoire vous la connaissez je pense.
Dans ce roman au début on pourrait croire que notre protagoniste est, elle aussi, dans la même situation,  mais au fil de notre lecture on se rend compte que le personnage a une certaine force de caractère et qu’elle ne se laisse pas si facilement faire que notre Cendrillon internationale et ça, je dois dire j’adore.
  L’auteur fait vraiment de très bon lien avec le conte original : on y retrouve le prince, le côté souillon de Cendrillon, le fait qu’elle travaille alors que sa famille d’adoption non .La citrouille décrite de façon très originale et le soulier lui aussi de façon très extraordinaire.
 Donc à mon avis, beaucoup de détails qui nous conduisent à ce parallèle.
Dans cette dystopie, on se laisse emporter sans difficulté au fil des mots. L’écriture y est fluide, les phrases courtes, c’est simple et efficace.
La dernière phrase de chaque chapitre, ou presque, laisse cette sensation de «  euh ! Ce n’est pas possible je peux pas m’arrêter là ! Fermer le livre maintenant et attendre demain », du coup ça m’a valut quelques réveils difficile le lendemain lequel étant seulement quelques heures après.
  Vous comprendrez du fait de cette lecture, que je fais maintenant partie des nombreux(ses) fans de cette saga.
Et tout compte fait, les réécritures de conte ce n’est pas si mal, ça bouscule un peu notre programmation si je puis dire ainsi.
Le magnétisme de Marissa Meyer m’a piégé.
Notes:
Livraddict : Je lui ai mis 18/20
Babelio : Je lui ai mis 4/5
La marmotte qui lit

2 commentaires sur « Cinder »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s