Ce qui nous lie

ce qui nous lie

 

Auteur

Samantha Bailly

Edition

Milady grande romance

Pages

282

Parrution

2013

Résumé :

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimiler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie « Normale », celle du bureau, des collègues et des relations simples.

Son nouveau job dans un cabinet de recrutement seble lui offrir tout cela, et plus encore.

Parmi les personnalités varièes qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre  Raphaël, chasseur de têtes et des coeurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente.

Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens…

Mon avis :

Ce roman est le 1er que je lis de cette auteure.

Mes premières impressions la couverture me plait, ce côté bohême j’adore et le résumé m’attire.

Dans ce récit on y rencontre Alice fille d’apparence tout ce qu’il y a de plus normale.

Elle a subit pas mal de décptions amoureuses qui semblent avoir été très douloureuses, en même tant quelle rupture ne l’ai pas me direz-vous !

Un beau jour suite a une nouvelle déception, ajouté à cela la perte d’un être cher, elle commence à voir des fils lumineux qui partent du « plexus solaire » des personnent qu’elle croisent. Ces fils représentent les liens qui unissent certaines personnes entre elles, d’une intensité et épaisseur plus ou moins grande selon la force du lien.

Cette idées de fils qui peut représenter les liens c’est génial.

Elle ne comprend pas ce qui lui arrive, mais finie par s’en servir pour débusquer les hommes infidèles, comme revenche, vengance à son histoire.

Alice ne se complait pas dans cette activité, qui est l’aboutie de sa propre peine, genre j’aurai aimé que quelqu’un fasse ça pour moi, elle aimerait retrouver une vie normale.

Elle va tout laisser tomber et postuler dans une entreprise de recrutement.

Comme d’habitude depuis qu’elle a developpé ce don, elle voit tous les liens de ses collègues, cette rivière de fils lumineux sauf ceux de son manager.

L’écriture alternée présent-passé et ensuite présent-futur au début j’avais du mal à suivre et puis je me suis habituée et j’ai même aimé ce concept.

Il y a certain aspects du roman que j’aurai voulu plus approfondis, comme la cause de ce don qu’elle n’avait pas avant. Un moment Raphaël et Alice mènent une enquête mais cette recherche de réponse se trouve abandonné, peut être parce que finalement le personnage n’y prête pas une grande importance.

Plus de détails sur  sur la naissance de l’amitié qui semble forte entre Alice  et Sébastien me manque quelque peu.

Malgré ces déceptions le cheminement de la reconstruction du personnage principal m’a emporté et les pages s’enchainaient et pui sla fin est arrivée, j’ai refermé le livre avec le sourire au lèvre la fin m’a fait chaud au coeur.

Je me suis attachée au x parsonnages de ce roman, mes émotions ont basculé d’un personnage à l’autre au fil de ma lecture.

Certains m’exaspéraient au début et ensuite je les appréciaient.

Mon ressenti est donc mitigé, l’histoire entre Raphaël et Alice prend le dessus par rapport à l’intrigue du don, mais malgré ces moins j’ai aimé ma lecture.

Je ne pense pas relire ce roman mais je nhésiterai pas non plus a m’orienter vers d’autre roman de l’auteure.

Notes :  3/5

Bien à vous

La marmotte qui lit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s