Le Paris des Merveilles T.1 Les enchantements d’Ambremer.

le-paris-des-merveilles-tome-1

Auteur 

Pierre Pevel

Edition

Bragelonne

4 éme de couverture :

À première vue, on se croirait dans le Paris de la Belle Époque. En y regardant de plus près, la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, et une ligne de métro rejoint le pays des fées… Dans ce Paris des merveilles, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, est chargé d’enquêter sur un trafic d’objets enchantés, lorsqu’il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. Il lui faudra alors s’associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…

Mon avis:

J’ai acquis ce livre lors de la grosse opération sur les livres numériques des éditions Bragelonne, Castermor, Milady pour 0,99ct.

J’avais déjà repéré ce bouquin en librairie car la couverture est canon et que la 4émé me donnait envie, quand j’ai vu que je pouvais l’avoir à ce prix en numérique, je n’ai pas hésité car si je n’aime pas cela m’évite d’avoir acheter le livre et de le regretter et si il me plait je le rachèterai en format papier.

J’ai donc lu ce roman en lecture commune avec Stéphanie (vidéo Pikiti Bouquine) .

Dans ce récit on est dans un univers peuplé de magie et d’êtres fantastiques comme des Elfes, des Fées, des Mages, des Licornes, des Chats ailés qui parlent et pleins d’autres encore, autant dire qu’il ne m’en faut pas plus pour accrocher.

Nos héros Louis, qui est un mage, et Aurélia, une enchanteresse accompagné de tout ce petit monde se lance dans une enquête qui concerne une famille ancienne et entre le mariage d’une fée et d’un dragon qui aurai trompé sa future épouse avec la sœur de celle ci, ce qui a entraîné la mort de la mère des licornes.

Ils vont essayer de démêler tout cela ainsi que faire le lien entre ces différentes affaires.

Dit comme ça, ça a l’air un peu farfelu, mais tout est bien amené ce qui fait que l’on ai emporté dans l’histoire et que l’on devine que quelque chose d’énorme se cache là derrière.

L’univers est magnifique, les descriptions nous font rêver et l’histoire entre nos personnages principaux Louis et Aurélia est tellement forte et nous laisse pantois par moment.

Cependant je dirai qu’il m’a manqué plus de suspense, et plus de démonstrations de magie de nos héros. Nous retrouvons beaucoup de magie lié à l’origine des personnages mais très peu concernant les personnages  en eux même, un petit tour par ci par là n’aurait pas été du luxe.

En résumé :

Elfes, Fées, Dragons, Licorne, Chat ailé, moi je dis vendu.

Ce récit n’est pas un coup de cœur il m’a manqué des choses pour que cela en soit un mais j’ai aimé ma lecture et je l’achèterai en format papier ainsi que les tomes suivant.

Note :

3.5/5

La marmotte qui lit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s