Eleanor & Park

Hey ! Coucou mes marmottons,

IMG_1679

Eléanor & Park

~~~~~

Auteur :

Rainbow Rowell

Edition :

PkJ

Pages :

378

Prix :

16,90

Parution :

2014

 

4éme de couverture :

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths… Et qu’importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

Je vous raconte :

Dans ce roman nous rencontrons tout d’abord Park qui est un adolescent d’origine coréenne, il n’est pas spécialement populaire dans son lycée mais personne ne le persécute non plus, un beau jour une nouvelle va monter dans le bus, rousse, ronde avec un style particulier, Eléanor, personne ne va l’autorisé à s’asseoir sur le siège auprès d’eux sauf Park.

Au début ils ne vont pas vraiment s’adresser la parole, lui lit ces BD en écoutant de la musique, elle, lit par dessus son épaule, il va vite s’en rendre compte et de là va commencer une très belle histoire.

Eléanor n’est pas particulièrement gâtée par la vie, sa mère c’est remarié avec un type alcoolique et violent qui l’a met très mal à l’aise.

Ils vont tomber amoureux, mais d’un très bel amour, elle va vivre cette histoire en essayant de la cacher, mais vous vous douté, tout ne va pas se passer comme ils le voudraient.

Mon avis :

Les points de vues de nos héros s’alternent environ toutes les 1 ou 2 pages, j’aime beaucoup cette façon de faire.

Les persécutions scolaire sont un peu évoqué, mais pas directement, en sous entendu je dirais.

Un climat familiale plus ou moins compliqué en fonction de qui ont suit d’Eléanor ou de Park.

J’ai adoré ce récit vraiment, leur histoire est touchante, innocente, mais elle se déroule dans une aura d’injustice. J’ai voulu baffé certain personnages et je voulais aider nos deux tourtereaux.

Ce roman aurait pu être un coup de cœur mais il y avait pas mal de mots oubliés, hors la façon de parler qu’a la mère de Park, des mots par-ci par-là et cela m’a beaucoup gêné car très répétitifs comme erreur ce qui m’obligeait à reformuler les phrases au fur et à mesure.

Ce roman était le premier que je lisais de Rainbow Rowell et j’ai aimé, le récit se déroule  si facilement que l’on ne se rend pas compte que l’on avance rapidement chapitres après chapitres et déjà arrive la fin.

Note :

3.5/5

La marmotte qui lit

Première lignes #18

Hey coucou mes marmottons,

Me voici pour le rdv premières lignes de cette semaine.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit.

Rendez vous créé par : Ma lecturothèque.

Aujourd’hui je vous partage ma lecture à venir.

« L’amphithéâtre de garnison

Cet après-midi, j’ai rendez vous dans un amphithéâtre de garnison à Lognes, en Seine et Marne, pour décider de mon avenir. Le mot « garnison » ne me dit rien qui vaille. Contre qui, contre quoi vais-je devoir me battre ? »

Sophie Tal Men

IMG_20170805_223148.jpg

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
• Songes d’une Walkyrie
• Pousse de Gingko
• Camellia Burrows
• Au baz’art des mots
• Mon univers fantasy
• Eléonore B
• Light & Smell
• Ibidouu
• Page blanche et noire 
• Chronicroqueuse de livres
• Chez Xander
• Les pages qui chuchotent
• Envie de lire
• Critiques d’une lectrice assidue
• A Blue Feather Blog
• Les livres de Rose
• Les livres de George
• La couleur des mots
• Rêveuse Éveillée
• Au pays de Sophie
• Les lectures de Luna
• Les Histoires d’Amélia